4 février 2024

Action et actualité locales

Pour gagner, poursuivre l’action et installer le mouvement dans la durée dès le 6 février !

Pour gagner, poursuivre l'action et installer le mouvement dans la (...)

Pour gagner sur nos revendications exprimées avec force le 1er février, il faut continuer l’action !

Le SNES-FSU appelle à poursuivre et amplifier la mobilisation pour nos salaires et contre le choc des savoirs : grève le 6 février, semaine d’actions locales, mobilisation pour l’Ecole publique au printemps.

49 % des personnels des collèges, des lycées et des CIO de l’académie étaient en grève le 1er février à l’appel du SNES-FSU et d’une large intersyndicale : une mobilisation réussie, la plus forte depuis des années !

Cette journée a marqué la colère des collègues face au mépris de la ministre. Mais il s’est surtout exprimé
 l’exigence d’une revalorisation salariale immédiate, sans contreparties ;
 l’exigence d’une amélioration des conditions de travail ;
 la volonté de défendre nos métiers, notre expertise professionnelle ;
 la réaffirmation de nos valeurs et la force de nos engagements dans l’Ecole publique, niés par « choc des savoirs », synonyme de tri des élèves, et les prises de positions assumées de la ministre.

L’importance des cortèges dans tous les départements de l’académie confirment que la profession peut relever la tête : le mépris, ça suffit !

Poursuivons par la grève le 6 février, par des actions tout au long de la semaine

Cette journée a été très scrutée rue de Grenelle et à Matignon, nous avons marqué des points. Le message doit être clair : montrons mardi et tout au long de la semaine que nous sommes prêt.es à continuer pour obtenir l’ouverture de négociations sérieuses sur les salaires, la baisse des effectifs, le respect de nos métiers et de nos valeurs de Service public, et l’abandon du « choc des savoirs » ! Le rebond est donc nécessaire dès la semaine prochaine, à la veille des premiers congés d’hiver ; c’est l’attente de nombreux syndiqués qui ont répondu à notre consultation. Il doit nous permettre d’enclencher une dynamique qui trouvera au mois de mars des répliques dans les différents cadres qui seront proposés : c’est maintenant que commencent les suites !

Ensemble, lançons la bataille, croyons en notre force collective !

Le programme de la semaine

 RASSEMBLEMENT ACADEMIQUE le 6 février à 13h30 au Rectorat de Toulouse à l’occasion du Comité Social d’Administration (CSA) académique

Ce rassemblement est précédé d’actions dans les départements :
 Ariège : Foix, 14h en haut de Vilotte.
 Hautes-Pyrénées : Tarbes conférence de presse à 10h puis départ pour le rassemblement académique de la gare de Tarbes à 10h44.
 Tarn-et-Garonne : Montauban 13h Assemblée générale des personnels au local de la FSU au n°1 rue du Général d’Amade à l’appel de la FSU, de la FNEC FP-FO, de la CGT Educ’action.

 Rassemblement des contractuel.les le 7 février à 14h

 Ariège : grève, rassemblement et manifestation le 8 février : grève et rassemblement à 7h30 devant l’entrée du lycée Pyrène à Pamiers pour un barrage filtrant. Les collègues du lycée préparent les pâtisseries, la FSU fournit le café et les casseroles. Dans la foulée, manifestation à Pamiers.

 Actions d’établissements toute la semaine : AG d’établissement pour décider de

Chaque initiative doit contribuer à faire entendre la colère dans les collèges, les lycées et CIO, notamment le 8 février, jour de présentation en CSE des textes instaurant le « Choc des Savoirs » au CSE.

D’autres visuels sont en accès libre ici pour illustrer les supports produits dans les établissements

Dès maintenant, préparer ensemble les actions du mois de mars !

Pour le SNES-FSU, face au point de bascule qui menace notre École publique et ses personnels du fait du projet macroniste dans sa globalité, il est indispensable d’inscrire l’action dans la durée. Nous articulerons donc les actions de la semaine prochaine avec la perspective d’un plan d’action pour défendre l’École publique au retour des vacances d’hiver, intégrant notamment l’action fonction publique du 19 mars.

Le SNES-FSU appelle les personnels à se réunir dans les établissements pour mettre en débat et décider collectivement les actions à mener à la reprise du 26 février et au cours du mois de mars.

Certaines actions sont d’ores et déjà programmées :

 Dans le cadre de l’Education : retrouvez le communiqué de l’intersyndicale Education

 Dans le cadre Fonction Publique : retrouvez le communiqué de l’intersyndicale Fonction Publique