Le Recteur de l’Académie de Toulouse a montré sa volonté de remettre en cause le paritarisme dans la circulaire du mouvement 2009. Les dispositions nouvelles qu’elle contient aboutiraient si elles sont maintenues à soustraire de fait les mutations et les affectations des personnels du second degré à tout contrôle et à tout examen contradictoire avec les élus du personnel dans les commissions paritaires :

• Communication aux collègues avant la tenue des instances paritaires des résultats du projet informatique de mutation

• Suppression de groupes de travail liés au mouvement : Groupe de travail « phase d’ajustement pour les TZR et révision d’affectation »

De plus, le Recteur s’obstine à refuser de prendre en compte les difficultés réelles des TZR de notre Académie et de les valoriser dans le cadre du mouvement :
Refus d’accorder une bonification de 20 points par an pour les TZR.
Cette bonification est pourtant demandée par l’ensemble des organisations syndicales.

Aujourd’hui, face à cette nouvelle tentative de déréglementation, nous exigeons un mouvement fondé sur des règles et des barèmes

• prenant en compte la diversité des situations de manière équilibrée,

• garantissant la transparence et l’égalité de traitement pour tous les collègues,

• permettant aux élus du personnel d’exercer un véritable contrôle des décisions de l’administration,

• rétablissant la tenue d’un Gt révision d’affectation et d’une phase d’ajustement pour les TZR fin août.

Les signataires exigent que M. le Recteur revienne sur ses décisions.

- Signer la pétition intersyndicale

- Signer la pétition nationale