- Qui me représente et peut défendre mes droits de non-titulaire ?
- « On m’a dit » que le CDI était automatique après 6 ans de CDD. Je suis en CDD depuis plus de 6 ans ... Qui solliciter ?
- Qui a droit aux congés d’été payés ? Comment puis-je faire valoir ce droit ?
- J’ai de l’ancienneté en CDD mais la DPE ne m’appelle pas. Que faire ?

Pour répondre à ces questions et d’autres encore, le SNES-FSU Midi-Pyrénées organise une journée d’information le

JEUDI 28 NOVEMBRE 2013 DE 9h A 16h30 à TOULOUSE

afin d’examiner ensemble les avancées et les limites de cette loi.

Ce stage sera animé par
- Jocelyne FRANCOIS, membre du secteur national non-titulaires
- Christophe LARONDE, responsble académique du secteur non-titulaires, et élu FSU en CCP.

Les thèmes que nous vous proposons d’aborder :
- La CCP : fonctionnement, attributions, défense des non-titulaires
- L’accès au CDI : pour qui, et avec quelles conditions ? Comment faire valoir ses droits au CDI ?
- Le ré-emploi : comment sont affectés les contractuels ? Comment lutter contre l’arbitraire ?
- Les congés d’été : comment y prétendre ? Comment les demander et les obtenir ?

Les stages sont une occasion, à partir de situations concrètes, d’approfondir et de partager la réflexion sur la situation des non-titulaires et de développer des idées pour l’action !
Par ailleurs, ce stage sera également l’occasion de faire le point sur nos droits et les actions possibles : nous répondrons aux questions qui vous préoccupent.
Pour proposer des sujets que nous pourrions aborder le 28 novembre, envoyez un courriel à : nontitu@toulouse.snes.edu

NOUS VOUS ATTENDONS NOMBREUX !!

IMPORTANT :
- INSCRIPTION (le plus rapidement possible) : compléter le formulaire en ligne

- DEMANDE D’AUTORISATION D’ABSENCE (document à télécharger ici et compléter) À TRANSMETTRE AU RECTEUR SOUS COUVERT DE VOTRE CHEF D’ETABLISSEMENT LE PLUS TÔT POSSIBLE ET LE 19 octobre AU PLUS TARD. Attention aux vacances ! .
- Pensez à vous munir d’un RIB (ce stage est ouvert à tous,mais les frais de déplacement seront remboursés aux seuls syndiqués).