Mobilisation le 31 Mai !

Les organisations syndicales CFDT - CFTC - CGC - CGT - FO - FSU - SOLIDAIRES - UNSA condamnent ensemble la politique d’austérité salariale menée par le gouvernement à l’égard des agents publics. Celle-ci aggrave encore un contexte marqué par les suppressions d’emplois et la dégradation des conditions de travail.

Elles dénoncent l’absence de véritables négociations salariales qui auraient dû permettre a minima le maintien du pouvoir d’achat des agents publics pour 2011 et 2012.

Elles rappellent que le contentieux salarial, qui s’accumule depuis presque 10 ans, constitue pour les fonctionnaires une perte de largement plus de 10 % de rémunération. Elles continuent à demander la mise en oeuvre rapide de mesures de rattrapage, tout en réaffirmant leur attachement au point d’indice et à la progression de sa valeur pour compenser l’inflation et assurer une réelle augmentation des salaires, pour tous les fonctionnaires et agents contractuels.

C’est pourquoi les organisations syndicales exigent une augmentation immédiate et conséquente du point d’indice, suivie de l’ouverture d’une véritable négociation sur :

- Les mesures de rattrapage ;

- Une revalorisation des grilles indiciaires ;

- Une véritable politique salariale dans la Fonction publique.

Pour ce faire,

elles appellent l’ensemble des agents des trois Fonctions Publiques à se mobiliser fortement le mardi 31 mai

selon les modalités arrêtées localement.


- Les actions dans l’académie

- Le tract du SNES-FSU

- La pétition intersyndicale

- Le communiqué du SNES-FSu

- Le communiqué commun


QUELQUES CHIFFRES SIGNIFICATIFS

- Perte de pouvoir d’achat supérieure à 10% en 10 ans

- Augmentation de la retenue pour pension (pour les titulaires) qui sera équivalente en 2020 à une journée de salaire par mois.

- Diminution de la part des richesses consacrée aux salaires des fonctionnaires qui est passée de 4,4% à 3,6% entre 1999 et 2009