23 septembre 2014

Métier - Politique académique

Consultation sur le nouveau socle : dans les collèges, le 1er octobre

Consultation sur le nouveau socle : dans les collèges, le 1er (...)

- Qui : tous les personnels du second degré

- Quand : du 22 septembre au 18 octobre

- Comment :
- débattre collectivement dans les collèges à l’occasion de demi-journées banalisées. Le SNES-FSU exige que la parole des personnels du second degré y soit libre, sans pression hiérarchique (IPR et IEN, chefs d’établissement…). Il n’est pas prévu de temps banalisé en lycée, ce qui est regrettable. Il reste possible d’utiliser l’heure mensuelle d’information syndicale.
- renseigner individuellement le questionnaire ministériel dont le lien a été envoyé à chacun-e sur sa messagerie académique (pour l’activer : www.snes.edu/Acceder-a-votre-messagerie.html).


Le projet de Socle Commun de connaissances, de compétences et de culture, qui a vocation à remplacer le très décrié socle commun de loi d’orientation Fillon de 2005 fera l’objet dans les collèges et les écoles primaires d’une consultation nationale.

Pour l’académie, une demi-journée a été banalisée le 1er octobre. La section académique a demandé que les lycées soient également consultés.

Cette consultation sur le nouveau socle s’inscrit dans le cadre de la réécriture des programmes par le Conseil Supérieur des Programmes, pour une mise en œuvre des nouveaux programmes sur l rythme :
- Classe de 5° : rentrée 2016 ;
- Classe de 4° : rentrée 2017
- et enfin classes de 6° et de 3° : rentrée 2018 .

Une conférence nationale sur l’évaluation se tiendra au mois de décembre.

Sur le fond, même si on peut regretter que la notion même de socle ne soit pas abandonnée, le nouveau socle rompt avec la logique du précédent, en particulier quant aux compétences transversales, au profit du disciplinaire. Il se définit - et c’était l’exigence du SNES-FSU - comme un outil de mise en cohérence des programmes disciplinaires, qui doivent être réécrits, pour une scolarité en collège donnant plus de sens aux apprentissages, visant l’acquisition d’une culture commune et permettant des poursuites d’étude dans l’une des trois voies du lycée.

Bien que voté à l’unanimité des membres du CSP, ce projet de socle commun est à présent vivement dénoncé par les tenants du socle commun Fillon, SE et SGEN en tête. L’UNSA dénonce la disparition « du cadre européen de référence et des 7 compétences clefs ».

Le SNES-FSU continuera à lutter contre toute tentative de retour au socle commun de 2005 et à s’engager dans la construction du consensus nécessaire à l’évolution du système éducatif au service de la réussite de tous les élèves.

Le SNES-FSU académique appelle à investir pleinement les demi-journées banalisées et à débattre sur les enjeux de ce projet, en liaison avec la réécriture des programmes.

En parallèle et dans la continuité du travail de réflexion qu’il mène depuis plusieurs années, il appelle à renseigner et faire renseigner les enquêtes disciplinaires en ligne afin de réaliser un bilan des programmes actuels, de leur mise en œuvre, et d’être force de proposition auprès du CSP, et en Conseil Supérieur de l’Éducation.


Le SNES-FSU a publié une brochure : la télécharger

Voir aussi : les outils pour préparer la consultation ; notre enquête-bilan des programmes scolaires