21 mai 2013

Défense des personnels

Déclaration FSU : Groupe de Travail « Handicap » 13/05/13

Ce groupe de travail a pour objectif de préparer les opérations de mutation, et d’examiner les dossiers spécifiquement déposés par nos collègues confrontés à une situation de handicap.

Il s’agit pour nous d’améliorer la prise en compte et le respect des droits des collègues de l’académie. A ce titre, nous ne pouvons pas débuter ce groupe de travail sans nous inquiéter des difficultés que connaît notre académie – même si elle n’est malheureusement pas la seule dans cette situation - à recruter et conserver en poste des médecins de prévention en nombre suffisant. Nous vous rappelons la demande de la FSU : il faut que l’académie respecte l’engagement ministériel, c’est-à-dire dispose d’un médecin de prévention par département, d’un médecin coordonnateur au niveau académique, ayant chacun les moyens nécessaires à l’exercice de leurs missions, dans une académie qui compte près de 40.000 salariés … et deux médecins de prévention actuellement !
Nous sommes donc aujourd’hui très loin du compte et nous le regrettons fortement.
En tout cas, il n’est plus possible de continuer ainsi, et l’exigence des collègues pour que leurs droits en matière de santé au travail soient respectés doit être entendue.

Durant ce groupe de travail, nous serons amenés à vous interpeller – en plus des questions habituelles – sur les conditions de travail de certains collègues, car – sans vouloir priver nos collègues d’un légitime droit à mutation – certaines situations pourraient déjà être améliorées par un aménagement du poste de travail, des formations spécifiques, si les dispositions réglementaires de la Fonction Publique avaient trouvé leur transposition dans les pratiques de notre ministère.
Nous regrettons que, parfois, une mutation ne soit le seul moyen de travailler dans des conditions correctes, compte-tenu des contraintes liées au handicap, alors que des mesures réfléchies suffiraient à maintenir la personne au sein de son établissement : cela passe déjà par l’information des collègues mais aussi des chefs d’établissement.

D’autre part, la FSU souhaite savoir si tous les collègues qui en ont fait la demande même oralement par le biais de son secrétariat, ont pu être reçus par le Médecin–conseiller Technique du Recteur dans le cadre des opérations de mutations INTRA ; nous nous inquiétons en particulier de la situation des collègues entrants dans l’académie ...

Nous continuerons à porter également ces problématiques notamment dans le cadre des CHSCT, afin d’améliorer les conditions de travail de nos collègues en situation de handicap, et la prise en compte de la santé au travail de tous dans notre académie.