De nombreux non-titulaires, admissibles au concours réservé, ont reçu un contact de leur rectorat leur signifiant leur non-éligibilité et les invitant à ne pas se présenter aux épreuves orales.
Le SNES est intervenu immédiatement auprès du ministère de l’Éducation Nationale pour dénoncer cette situation et a exigé que tous les collègues admissibles soient convoqués aux oraux.
Le ministère s’est engagé à intervenir auprès de l’ensemble des rectorats pour que cessent de telles pratiques.
Tous les candidats admissibles recevront donc une convocation pour se présenter aux oraux.

En conséquence, tous les collègues non-titulaires admissibles doivent se présenter aux épreuves orales, quelle que soit l’information qu’ils ont reçue de la part de leur rectorat.
En effet, la vérification des exigences requises pour l’éligibilité s’effectuera dans un deuxième temps. Tous les dossiers considérés comme irrecevables par les services académiques seront examinés par le ministère avant la réunion des jurys.

Pour savoir si vous remplissez les conditions requises au dispositif de titularisation, et nous permettre d’intervenir auprès du ministère, nous vous invitons à télécharger une fiche de recensement et la renvoyer à votre section académique ou au secteur non titulaires, SNES-FSU 46 avenue d’Ivry 75647 PARIS CEDEX 13.

Le SNES avait demandé la réunion des commissions consultatives paritaires, les CCP que vous avez élues il y a un peu plus d’un an, pour l’examen de l’éligibilité des candidats. L’absence, dans la majorité des académies, de la réunion des CCP a conduit à la situation préjudiciable que nous rencontrons. Le SNES continuera d’agir auprès du ministère pour que cette situation ne perdure pas. Il intervient auprès du ministère pour l’application la plus favorable des dispositions de la loi.


CLES et C2I

l’action du SNES et de sa fédération la FSU vient de déboucher sur un projet de décret qui permettra aux actuels stagiaires d’être titularisés même s’ils ne sont pas détenteurs de ces certifications. Le SNES sera extrêmement attentif pour l’extension de ces dispositions au-delà de la situation d’urgence que le texte ministériel règle.

Christophe Laronde
Représentant SNES-FSU - CCP non-titulaires.