Le nombre de postes ouverts aux concours 2013 est connu.

Pour tout savoir, on pourra consulter le document publié le 17/11/12 sur le site du Ministère. ll s’agit des postes offerts dans le cadre des concours dont les épreuves d’adminssibilité se déroulent en novembre 2012.

Contractuels, vactaires, AED : le point sur les annonces de concours

V. Peillon a annoncé récemment l’intention du gouvernement de « consacrer 6600 postes aux concours réservés aux contractuels » pour la seule année 2013, 2500 postes au concours réservé public, 1900 au concours interne public, et 2100 pour le privé. Selon le Ministère, 9965 personnels enseignants, CPE, COPSY seraient éligibles à la Titularisation (5250 agents en CDI et 4715 en CDD).
Il est donc essentiel que tous les collègues qui remplissent les conditions s’inscrivent aux concours internes même s’ils entrent dans le dispositif de Titularisation selon la loi du 12 mars 2012, le dossier RAEP devant être élaboré pour les concours internes et concours réservés.

- Concours interne :
Inscriptions aux concours internes : à faire sur internet
Le serveur est ouvert du jeudi 13 septembre 2012 à partir de 12h, au jeudi 25 octobre 2012 à 17H pour les concours internes du Capes, Capeps, CAPLP, CPE, COP.

Conditions de service requises : trois années de services publics ou d’enseignement en tant qu’agent non titulaire sous contrat de droit public (vacataires : entre 1h00 et 100 heures de vacation/an = 6 mois, entre 100 et 200 h = 1 an – contractuel : services inférieur à 6 mois = 6 mois, entre 6 mois et 12 mois à moins de 50% d’un T.P = 6 mois, entre 6 et 12 mois à au moins 50% d’un TP = 1 an).

Conditions de diplômes : la FSU a obtenu une dispense de master pour les non titulaires recrutés avant juillet 2009 : le titre requis reste la licence mais le gouvernement a limité à 2015 cette dispense. CLES et C2I : la FSU a demandé l’annulation de ces certifications pour l’affectation en stage ou la titularisation mais le ministère n’a accordé de dispense que pour les CDI.

L’épreuve RAEP et la constitution du dossier : Elle est mentionnée dans L’arrêté du 27 avril 2011, article 2, qui a remplacé l’épreuve écrite d’admissibilité par un dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle établi par le candidat, et ce dans la plupart des disciplines du CAPES, CAPET, CAPLP et CPE. Le SNES avait pourtant demandé que le candidat puisse choisir entre l’épreuve écrite classique et la RAEP, et la réouverture de tous les concours internes.
Cette épreuve impose la constitution d’un dossier en deux parties, dactylographié :
- une première partie retraçant l’expérience professionnelle et responsabilités exercées, et les compétences acquises dans la discipline présentée au concours ( 2 pages maximum, coeff 1)
- une seconde partie présentant une séquence pédagogique montrant votre expérience didactique et pédagogique acquises lors de séances menées dans la classe.
N.B : un à deux exemples de documents ou travaux, réalisés dans le cadre de l’activité décrite, et qu’ils jugent utile de porter à la connaissance du jury peuvent être joints. Tous les documents devront être agrafés, et le chef d’établissement devra attester l’authenticité des éléments de la seconde partie.
Date et lieux d’envoi du dossier :
le dossier doit être envoyé en double exemplaire au plus tard le mercredi 30 janvier 2013 avant minuit pour toutes les disciplines sauf les CPE qui devront le faire parvenir au plus tard le vendredi 8 février 2013, avant minuit au Ministère de l’Education nationale, secrétariat général, direction des ressources humaines.

- Concours réservés :

Malgré les demandes du SNES (Voir « Etats Généraux ») et l’obtention de la disparition de l’exigence du même département ministériel, autorité publique ou personne morale, actuellement, le gouvernement a prévu, pour les agents relevant de la catégorie A, enseignants en formation initiale ou continue, CPE, COPsy, un concours réservé, avec l’objectif de professionnaliser les épreuves et prolonger la démarche de la RAEP. Pour les professeurs enseignant en lycée professionnel, dans les disciplines rares où il n’existe plus de concours, un examen professionnalisé réservé.

Conditions exigées : Voir site national du SNES : 4 pages « Plan d’Urgence contre la précarité... » mais quelques modifications à mettre à l’actif de l’action juridique du SNES : les quatre années de services publics ne doivent plus être accomplies auprès du même département ministériel : pour le CDI, prise en compte de l’ancienneté pour les agents recrutés sur le même emploi, sans exclusive de ministères, autorités publiques ou personnes morales ; accès réaffirmé à la titularisation pour ceux remplissant les conditions même sans être en fonctions à la date de clôture des inscriptions. (circulaire du 26 juillet 2012).

Projet de concours réservés de recrutement des professeurs certifiés (enseignants en formation initiale ou continue, EPS, COP, CPE) :
Attention : il ne s’agit que d’un projet
- Une épreuve d’admissibilité qui consisterait en l’étude, par le jury d’un dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle établi par le candidat, et qui dans son déroulement ressemble fort à celle du concours interne RAEP (première partie « description responsabilités confiées dans son parcours professionnel, d’enseignement, en formation initiale ou continue, ou pour les COP dans les domaines de l’information et de l’orientation, ou pour les CPE dans les domaines de l’éducation et de la vie scolaire », 2 pages, seconde partie une ou plusieurs séquences d’enseignement réalisées par le candidat dans ses classes, 6 pages, tout étant dactylographié)
- Une épreuve d’admission : Entretien avec le jury. Epreuve en deux parties
Première partie : Présentation par le candidat de son dossier suivi d’un échange avec le jury pour approfondir éléments du dossier (30 mn)
Seconde partie :
- soit exposé du candidat suivi d’un entretien avec le jury, ce dernier déterminant un sujet avec question sur un point du programme traité avec temps de préparation,
- soit le jury détermine un sujet traité par le candidat dans son dossier de RAEP et demande au candidat d’y répondre, sans durée de préparation spécifique
Durée totale de l’épreuve : 60 mn