Grâce au SNES-FSU, moins d’injustice pour les CPE promus au 11° échelon à l’ancienneté.

Lors de la CAPA avancement d’échelon du 09/12/10, le SNES-FSU a dénoncé de nouveau les injustices récurrentes dans l’accès à la hors-classe des CPE :

Pour la promotion à la hors-classe, le mode d’accès au 11e échelon ne
doit plus être discriminant puisque tous les collègues promus à l’ancienneté
ont 20.

Le SNES-FSU, lors de cette CAPA, a demandé la tenue d’un groupe de travail
sur la hors-classe, qui s’est tenu le 15 février dernier.

Pour rappel :

Outre tout l’arbitraire des avis délivrés par le chef d’établissement et l’IPR, les CPE promus à l’ancienneté au 11° échelon sont victimes d’une injustice flagrante.
Pour bénéficier de la bonification de 30 points, ils doivent avoir eu
« implication exceptionnelle » du chef d’établissement ET "engagement
exceptionnel" de l’IPR.

Pourtant, tous les CPE promus au 11° échelon, y compris à l’ancienneté, ont une note administrative de 20 / 20. Ce sont uniquement des critères d’ancienneté dans le corps qui les départagent.

Ces 2 avis « exceptionnels » ne sont pas des conditions requises pour avoir les 30 points de bonification pour les CPE passés au 11° échelon au Grand Choix ou au Choix.
Les collègues promus au 11° échelon à l’ancienneté sont déjà pénalisés puisqu’ils ont attendu plus longtemps pour cette augmentation de salaire, mais, en plus, ils se voient infliger une sorte de double peine.

Depuis le changement de barème pour accéder à la hors-classe, le SNES ne cesse de demander une bonification identique pour tous les CPE qui sont au 11° échelon.

Cette bonification de 30 points a d’abord été réservée aux seuls promus au 11° échelon au Grand Choix, les promus au Choix ayant bénéficié de 15 points et de 5 points pour un passage à l’ancienneté.

En 2006-2007, le Rectorat a fini par accepter la prise en compte d’une partie de nos
demandes. C’est le barème actuel.

A l’issue du groupe de travail, le Rectorat propose d’attribuer la bonification de 30 points aux promus à l’ancienneté qui cumuleraient 2 avis « exceptionnel » , 2 AVIS « FORT » ou un avis « exceptionnel » ET un avis « FORT », mais continue de refuser l’élargissement de cette bonif à tous les 11° échelon.
Cette règle est actuellement en vigueur pour les certifiés.

Dans la même démarche qu’en 2006, le SNES est favorable à cette proposition qui va dans le sens de l’intérêt du plus grand nombre de nos collègues.

Le SNES-FSU rappelle sa revendication de refonte de la grille indiciaire :

- Les indices de la hors-classe doivent être intégrés dans cette nouvelle
grille.

- Le nouvel 11e échelon doit être à l’indice 783 qui est l’indice terminal
de la Hors-Classe actuelle.

- Ainsi tous les CPE pourraient accéder à cet indice, sans autres critères
que ceux qui régissent l’avancement d’échelon.

Le SNES continue, bien sûr, à revendiquer une augmentation du nombre de
possibilités de promotions à la Hors-Classe, de nouvelles règles d’accès qui permettraient à
tous les CPE de partir à la retraite en bénéficiant de la Hors-Classe.

Brigitte LACORRE, Brigitte RAFALOWICZ
pour les commissaires paritaires CPE SNES-FSU