7 avril 2011

Défense des personnels

Titularisation : mieux vaut bien connaître le cadre !

Le SNES-FSU académique a pris connaissance de la circulaire rectorale précisant les modalités d’évaluation des stagiaires en vue de leur titularisation.

Divers documents rectoraux, qui précisent en particulier les conditions de rédaction des rapports du tuteur et du chef d’établissement sont ainsi
disponibles.
Rappelons par ailleurs que les textes en vigueur au niveau national sont également consultables, au BOEN n° 29 du 22/07/2010).

Un cadre volontairement flou, mais ouvrant quelques droits

Ces textes, nettement plus flous que par le passé, peuvent sembler autoriser des pratiques dérogatoires au principe de la double évaluation des personnels enseignants (pédagogique par les corps d’inspection ou leurs représentants, et administrative par les Chefs d’Etablissement), alors qu’aucun texte n’est venu modifier le cadre de cette double évaluation et du partage des champs de compétence des évaluateurs, qui reste donc pleinement en vigueur.

Par ailleurs, le décret, à caractère national, précise notamment que les rapports du chef d’établissement et des corps d’inspection doivent être communiqués à l’intéressé dès lors qu’il en fait la demande. Ce point – qui n’est pas complètement repris dans la circulaire rectorale – est à faire valoir en cas de refus du Chef d’Etablissement ou du tuteur de porter à la connaissance su stagiaire le rapport qu’il aura rédigé. C’est un droit, utilisons-le !

Dénoncer les abus

La Section académique ayant déjà été alertée sur des pratiques douteuses, nous invitons les S1 à être particulièrement vigilants et à nous faire connaître au plus vite les difficultés qui pourraient se présenter dans les établissements, et en particulier les cas d’inspection de stagiaires par le seul chef d’établissement qui dépasseraient le strict cadre administratif en abordant des questions pédagogiques, en nous écrivant.