20 juin 2010

Défense des personnels

Les pratiques du Rectorat lèsent les demandeurs !

Les commissions d’affectation devaient initialement se tenir la semaine dernière.

Le Rectorat a décalé ce calendrier aux 21, 22 et 23 juin, sans explication , prolongeant de ce fait l’attente des demandeurs de mutation ! Au passage, il a maintenu, malgré notre demande de report, la réunion préliminaire le vendredi 18/06, alors que les commissaires paritaires n’avaient pas terminé leur travail de vérification.

De plus, les barêmes de certains demandeurs de mutation ont été modifiés après les commissions chargées de les vérifier, sans justificatifs, avec pour conséquence de priver d’autres collègues de la mutation qu’ils devraient obtenir. Le SNES a interpellé le rectorat sur cette question le 11 juin. Pour toute réponse, l’administration se propose de rectifier ces « erreurs » l’an prochain !!

En outre, et malgré les demandes répétées des organisations syndicales, aucun groupe de travail n’est prévu pour l’affectation de nos nouveaux collègues recrutés, alors même que pour celle-ci, le Recteur a choisi de bloquer 112 postes initialement mis au mouvement. Même refus en ce qui concerne les affectations des Titulaires sur Zone de Remplacement, qui seront donc traités comme des titulaires de seconde zone.

Nous allons dès lundi matin renouveler notre exigence du respect des règles, et tout faire pour que le Rectorat revienne sur ses décisions. Dans un contexte de pénurie de postes offerts au mouvement, tous les demandeurs de mutation ont droit, dans le respect du barème, à un traitement équitable et transparent dès cette année !

Voir aussi les pratiques rectorales pour le mouvement CPE

Si vous attendez votre mutation, vous pourrez téléphoner au SNES pour être informés des résultats vérifiés et définitifs, selon le calendrier de passage des disciplines.