Le rectorat vient de décider du report des commissions d’affectation (mutations) d’une semaine. Le projet sera communiqué le 11 juin après-midi et les commissions sont prévues les 21, 22 et 23 juin.

Les demandeurs n’auront leurs résultats que très tardivement (c’est pénalisant pour tout le monde et cruel pour ceux qui doivent organiser un déménagement, des inscriptions d’enfants à l’école, etc.).
Quant aux commissaires paritaires ils auront un jour et demi de moins pour vérifier les projets et proposer des améliorations. Certes ce travail de vérification sera fait mais cela obligera les élus du SNES, très attachés à la défense des personnels, à travailler en nocturne et le week-end.