Nous venons d’être avertis par la DPE que les opérations de mouvement seront retardées.

En effet, après avoir fait tourner l’application informatique du mouvement, le Rectorat s’est rendu compte qu’il y avait de nombreuses erreurs. De telles erreurs étaient prévisibles et nous les avions pourtant prévues dès le mois de janvier, en en prévenant le Rectorat.

Par conséquent, les documents préparatoires, avant vérification, seront remis aux organisations syndicales le vendredi 19 juin (au lieu du 11 prévu dans la circulaire), jour où vous serez également averti de votre projet d’affectation.

Attention ! Cette information relève d’un projet et n’est pas définitive, donc susceptible d’être modifiée lors des FPMA (voir calendrier ci-dessous) dans le respect des règles et d’un traitement équitable pour tous. Seul le résultat issu des FPMA sera valable et définitif.

Ainsi des mesures qui étaient présentées par le rectorat comme devant améliorer les conditions de mutation et d’affectation des personnels, conduisent à retarder les résultats définitifs d’une semaine. Jamais le mouvement n’aura été aussi tardif ! La volonté à tout prix de contourner le paritarisme a abouti ainsi à pénaliser gravement les collègues.

Nous vous invitons à continuer à signer et à faire signer les pétitions intersyndicales sur le paritarisme :

- Pétition nationale
- Pétition académique