23 avril 2009

Métier - Politique académique

Consultation Programmes de Mathématiques de Seconde

Dans tous les lycées de l’académie est organisée une consultation sur la nouvelle mouture des programmes de Mathématiques de Seconde. La section académique du SNES attire l’attention des collègues de Mathématiques sur quelques points :

- seules les Mathématiques sont concernées par un nouveau programme en Seconde, élément difficile à justifier ;

- ce programme cache mal qu’il a été taillé pour répondre au « Lycée Darcos », avec découpage de l’année en semestres et organisation modulaire. Le projet de réforme des lycées étant « remis à plat », il n’y a aucune nécessité à prévoir des programmes adaptés à ce cadre ;

- ce programme est proposé sans visibilité sur ce que pourraient être ceux des classes de Première et Terminale, et ne prend pas en compte les poursuites d’études scientifiques, technologiques industrielles ou nécessitant un travail sur les mathématiques allant au-delà d’une seule approche culturelle ;

- ce programme marque une rupture fondamentale avec ce qu’a été jusqu’ici l’enseignement des mathématiques au Lycée : dérive utilitariste, abandon de la géométrie, promotion des TICE en outil pour l’élève plutôt qu’en outil de formation, etc, alors qu’aucune de ces orientations n’a été débattue dans la profession ;

- les associations professionnelles (APMEP, Commission InterIREM Géométrie, Société Mathématique de France, entre autres) ont pris des positions similaires aux nôtres ou ont exprimé de fortes réserves.

L’inspection Générale fait valoir qu’il y a urgence à changer le programme de 2de, qui met de nombreux élèves en échec. Elle choisit de mettre en place le nouveau programme, tout en prévoyant quelques petits aménagements des programmes actuels de première et terminale.

Pour le SNES au contraire, il n’est pas question de mettre en place dans l’urgence le programme présenté à la hâte, alors même que le calendrier ne permet pas une consultation réelle et approfondie, ni la prise en compte des remontées de cette consultation, ni la formation des enseignants à ces programmes, ni l’édition de manuels pour les élèves et leur achat par les établissements.

Dans ces conditions, nous demandons  :

- que le projet mis en consultation soit retiré ;

- qu’un programme transitoire permettant d’ajuster a minima l’actuel programme à celui de troisième et à ceux des différentes classes de première soit mis en consultation, après concertation, pour une application à la rentrée prochaine ;

- qu’une réflexion associant les enseignants soit organisée sur la nécessaire évolution de l’enseignement des mathématiques au lycée, dans le cadre de l’organisation future du lycée.

La Section académique du SNES invite tous les collègues de Mathématiques à exprimer leur désaccord AVANT LE 30 AVRIL auprès des IPR (math-consultation@ac-toulouse.fr) et de l’Inspection Générale de Mathématiques par le biais des réponses à la consultation, de lettres collectives, etc., en joignant des copies au SNES (contenus.secretariat@snes.edu).
La Section académique du SNES appelle aussi à signer la pétition : Non à l’application à la hussarde d’un nouveau programme de mathématiques de seconde à la rentrée 2009 !

Adresses utiles et références :

Monsieur Jacques MOISAN
Doyen de l’Inspection Générale de Mathématiques
107 rue de Grenelle
75007 PARIS

Site de l’Inspection Régionale de Mathématiques

Site de l’Inspection Générale de Mathématiques

Site de la SMF

Commission InterIREM Géométrie