2 mai 2017

Métier - Politique académique

Evaluation des élèves en collège : le SNES-FSU reçu par les IA-IPR

Le SNES-FSU a été reçu par les corps d’inspection au retour des congés de printemps pour faire le point sur les pratiques d’évaluation en collège, suite à la réforme, et pour faire entendre les difficultés et les demandes des collègues.
Pour le SNES-FSU la réforme, dont il continue à demander l’abrogation, a engendré une surcharge très importante de travail pour des objectifs et une cohérence difficiles à appréhender.
Par exemple, l’obligation faite aux collègues de remplir la partie « éléments travaillées du programme » s’est traduite par des bulletins illisibles, parfois de plusieurs pages.
Quel progrès ?
Beaucoup d’autres problèmes se posent, sur la nouvelle épreuve orale du DNB blanc notamment pour laquelle il y autant de modalités retenues que d’établissements.
La réponse qui nous a été apportée est que l’autonomie des collèges doit être respectée et que dès lors les corps d’inspection n’ont pas à intervenir dans le « fameux choix des équipes ».
Cela ne répond évidemment en rien aux demandes des collègues qui s’interrogent localement sur les choix les plus pertinents, en particulier sur le domaine d’étude à privilégier pour l’oral.
Sur le même sujet, nous nous sommes étonnés de l’absence de rémunération particulière pour les jurys. Le SNES national intervient d’ailleurs sur le sujet auprès du ministère.
Sur les compétences et devant notre insistance, les IPR ont admis qu’il n’y a pas lieu de les compléter avant la fin de cycle : conseils de classe T3, fin 6e et fin 3e.
Plus généralement, il apparaît que l’évaluation n’a donné lieu qu’à des formations limitées à certains chefs d’établissement, alors que la Rectrice nous avait annoncé un accompagnement substantiel en cette première année de mise en œuvre.
Pour finir, nous avons demandé quelles modalités précises ont été retenues pour le renseignement d’Affelnet en sortie de 3e.On nous a répondu qu’une application a été construite et qu’elle permettrait de prendre en compte, notes et compétences.
Comme nous l’avions annoncé dès la rentrée, le ministère s’apprête donc à transformer des compétences en notes...
Nous nous adresserons prochainement aux collègues pour préciser comment aborder au mieux les évaluations en cette fin d’année scolaire.